Les musiciens du festival

Maryse Carlin, clavecin, originaire de la région des Pyrenées, et residant actuellement aux Etats-Unis, joue tant en soliste qu'en musique de chambre comme claveciniste et pianiste. Comme soliste avec orchestre, elle a collaboré avec Leonard Slatkin, Roger Norrington et Raymond Leppard et s'est produite au Lincoln Center et au Carnegie Recital Hall à New York. Elle a enregistré Rameau et Forqueray pour Naiad Records ainsi que des oeuvres de Schubert à quatre mains avec Seth Carlin sur un pianoforte Graf. Elle est le directeur de l'Ensemble Kingsbury et enseigne a l'université Washington à Saint-Louis.

Clea Galhano, née au Brésil, est connue pour la variété  de ses interprétations qui vont de la musique ancienne  à la musique contemporaine, ainsi qu’à la musique populaire brésilienne. Elle se produit en tant que soliste et partenaire de musique de chambre en Amérique du Sud, aux Etats-Unis, au Canada et en Europe. Elle a joué sous la direction de Christophe Hogwood et Nicholas McGegan entre autres, et a enregistré plusieurs disques de musique baroque et brésilienne. Cléa est aussi professeur à Macalester College et directrice du conservatoire de Musique de Saint Paul, Minnesota. Elle donne de nombreux cours d’interprétation aux Etats Unis, au Brésil et en Europe.

Margaret Humphrey, violon baroque, se produit avec de nombreux groupes de musique ancienne aux Etats Unis, notamment Tempesta di Mare de Philadelphie, l'Ensemble Kingsbury de Saint Louis, la Bach Society de Pittsburg ainsi qu avec l'ensemble Lyra de Minneapolis dirigé par Jacques Ogg. Elle joué dans le Festival de Musique Ancienne de Boston, de Regensburg en Allemagne et de San Diego en Californie. En tant que fondatrice de l Ensemble Belladonna, elle a enregistré plusieurs disques sur les labels Dorian et Ten Thousand Lakes.

Ken Kulosa, violoncelle, devient membre de l'Orchestre Symphonique de Saint Louis (USA), après avoir joué avec l'Orchestre de Chicago et l'Ensemble de Musique de Chambre de Chicago. Il est diplomé du Conservatoire de New England a Boston où il a etudié avec Larry Lesser. Ken se passionne pour la musique baroque sur instruments originaux et joue avec plusieurs groupes de musique baroque, dont l Ensemble Kingsbury ; il se produit également dans la série de concerts de musique contemporaine au musée Pulitzer de Saint-Louis, sous la direction de David Robertson.

Claire Zarembowitch, violon, est diplômée du Conservatoire National Supérieure de Musique de Lyon et fut violoniste à l'Orchestre National du Capitole de Toulouse pendant 13 ans. En 1999, elle est nommée professeur au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Pau et violon solo de l'Orchestre de Pau Pays de Béarn. Elle est régulièrement sollicitée dans des formations de musique ancienne, tels l'Ensemble Baroque de Toulouse, l'Orchestre Les Passions et l'Ensemble Baroque Thésis.

Vladimir Waltham, violoncelle, est né dans une famille de musiciens professionnels. Après avoir étudié aux conservatoires de Pau et Toulouse, il intègre l’école de musique Guildhall de Londres ou il obtient un Masters de Musique avec distinction en 2012. L’année suivante, il obtient un prix de la Fondation « Jumpstart » qui lui confie un violoncelle de Nicola Gagliano, sur lequel il joue depuis. Vladimir a déja établi une carrière internationale en tant que soliste, et avec ses ensembles de musique de chambre, le Linos Piano Trio et le quatuor Hiéronymus, avec lesquels il a gagné plusieurs prix internationaux. Il a joué dans les salles telles que Wigmore Hall, Barbican, Queen Elizabeth, St Martin in the Fields en Angleterre, ainsi qu’au Concertgebouw d’Amsterdam, au Sumida Triphony a Tokyo, et au Centre Schönberg de Vienne.

Heidi Tsai, également virtuose au clavecin, fortepiano et au piano, se présente régulièrement en concert sur ces trois instruments. Au sein de l'orchestre elle a collaboré avec Christian Zacharias, Giovanni Antonini, Leonard Slatkin,Robert King, et Nigel North. Sa prestation des Variations Goldberg a reçu des réactions enthousiastes du public et a été enregistrée en live par Catalunya Música. Heidi Tsai est co-fondatrice et directrice artistique du groupe Barcelona Barroc qui est allé en tournée en Espagne avec leur projet le plus récent Chiaroscuro. Actuellement Heidi vit en France et enseigne au conservatoire de Pau.

Néréa Berraondo est née à Pampelune, et s’est produite  dans les principales salles d’opéra en Europe. Elle a interprété des rôles principaux tels que Adrastro et Crusea dans Demofonte de Gluck au Theater an der Wien; Lucio dans Catone en Utique de Vivaldi au Theâtre des Champs Elysées ; Malika dans Lakmé au Theâtre Municipal de Santiago du Chili ; La Messagère dans Orfée de Monteverdi au Theâtre Royal de Madrid. Elle a travaillé avec des chefs d’orchestre spécialistes de la musique ancienne , y compris Eduardo Lopez Banzo, Rinaldo Alessandrini, Alan Curtis, Marcelo di Lisa. Elle a récemment enregistré la musique vocale de Biaggio Marini avec son ensemble Aldatu, sur le label Arsis, et Demofonte de Gluck avec Il Complesso Barocco dirigé par Alan Curtis.

 

 

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) en chant lyrique, la soprano franco-américaine Laura Holm a des goûts éclectiques, que montre la diversité de son répertoire. Elle interprète régulièrement les grandes oeuvres du répertoire d’oratorio, Mozart, Bach, Vivaldi, Mendelssohn, Brahms, Honegger, à Notre-Dame de Paris ou à la Salle Pleyel. En récital, elle chante aux côtés des pianistes Anne Le Bozec, Yoan Héreau ou Remy Cardinale, au Théâtre du Châtelet, au Petit Palais ou au Festival Messiaen au Pays de la Meije. Sur scène, Laura est La Jeune Femme dans Reigen, opéra de Philippe Boesmans, puis Ismène dans Mitridate, Re di Ponto de Mozart, et pour le Théâtre de l’Athénée et l’Opéra de Lille, Chantal dans Le Balcon de Peter Eötvös. Elle a participé à des masterclass avec entr’autres Raphaël Pichon, Marc Minkowski, Regina Werner, Emmanuelle Haïm. Elle a également étudié le répertoire français de musique ancienne au Centre de Musique Baroque de Versailles (CMBV).

 

Elfa Rún Kristinsdóttir s’est fait connaitre en 2006 en obtenant à l’age de 21 ans le Grand Prix, le prix du public, et le prix pour le plus jeune finaliste au concours international Jean Sebastien Bach de Leipzig (Allemagne).Elle est aussi souvent engagée comme soliste et leader de l’ensemble « Alte Musik Berlin ». Elle a enregistré plusieurs albums dont des oeuvres de Telemann et les partitas pour violon seul de Bach, pour lesquels elle a reçu des critiques enthousiastes. Elle se produit dans de nombreux festivals tels que le Bachfest de Leipzig, le festival de Sydney (Australie), de Berkeley (Etats Unis).

 

Elle a joué dans des salles telles que La Philharmonie et la Radialsystem à Berlin, le Concertgebouw à Amsterdam, le Concertgebouw à Bruges, Toppan Hall à Tokyo, Carnegie Hall à New York, le Walt Disney Hall à Los Angelès.

Après un cursus complet au Conservatoire de Brest, Flore Seube poursuit ses études CNSMD de Lyon où elle a obtenu un Master en 2013 dans la classe de Marianne Muller. Elle suit ensuite un Perfectionnement à la Schola Cantorum de Bâle avec Paolo Pandolfo.

 

Elle se produit régulièrement en France et à l’étranger, en tant que solistes et au sein d’ensembles (Concerto Soave, l’ensemble Correspondances, l’ensemble Clément Janequin, Les Nouveaux Caractères, l’ensemble Consonance, Les Siècles…).

Sa carrière l’a menée à jouer en France, en Belgique, en Hollande, en Suisse, en Allemagne, en Italie et au Canada. Elle enseigne la viole de gambe au Conservatoire à Rayonnement Régional de Bayonne.

 

Après des études à Paris, Aurélie Toucouère obtient une licence de musicologie et un DEM d’alto en 2003, puis le Diplôme d’Etat de professeur d’alto en 2005. Après avoir travaillé à Compiègne, où elle fût membre du quatuor Lodi et de l'orchestre Col Legno, elle vient s’installer dans le Béarn en 2008.  Enseignant la musique sous diverses formes, elle devient également chef de chœur et d'orchestre. Elle poursuit sa pratique de l'orchestre et de la musique de chambre, actuellement au sein de l'ensemble Eugénie.

 

Claveciniste, violoniste, altiste et danseuse baroque, Diane Mond est diplômée des conservatoires de Strasbourg et Versailles, où elle étudié avec S. Pfister, P. Cohen-Akenine, B. Rannou, M. Gester entre autres. Elle a suivi les masterclasses d’artistes renommés, en musique (A. Beyer, S. Kuijken, P. Hantaï, S. Gent), comme en danse (M.G. Massé, C. Gracio Moura, G. Poirier) et a joué dans de nombreux ensembles de musique de chambre et orchestres baroques en région parisienne (Collegium de l’OJIF, Bach Collegium Strasbourg Ortenau, CMBV), qui lui ont permis de jouer à la Philharmonie de Paris, ou à la Chapelle Royale et à l’Opéra Royal du Château de Versailles.